Quel lien entre le stress et le blocage du diaphragme ?

Le diaphragme est un organe du corps humain qui est généralement oublié.

Pourtant, son rôle est crucial pour notre bien-être, notamment à cause de sa place essentielle dans le mécanisme de la respiration.

Le stress, causé par notre mode de vie a de sérieuses répercussions sur cet organe au point de perturber son fonctionnement.

Quel lien entre le stress et le blocage du diaphragme

Le stress, un danger pour le diaphragme

Lorsque l’organisme est stressé, il se défend en mettant à contribution le système immunitaire, le système hormonal et le système nerveux central.

Tous ces mécanismes créent une tension dans l’organisme qui peut être temporaire ou permanente.

Cette tension exerce à son tour une pression sur le diaphragme.

C’est un muscle fin qui sert de cloison entre l’abdomen et la cage thoracique, mais en laissant un passage à certains organes transversaux : l’œsophage, la trachée, les vaisseaux lymphatiques, des artères, veines et nerfs.

C’est aussi l’organe responsable de la respiration grâce aux mouvements de compression et de décompression exercés sur les poumons.

Il faut dire que le stress est un objet d’étude pertinent pour la science pour de nombreuses raisons.

Il a en effet beaucoup d’actions sur le corps humain.

L’action du stress sur le système nerveux et le cerveau cause une compression du diaphragme qui est alors bloqué, crispé.

En conséquence, il perturbe le fonctionnement des organes qui le traversent et de ceux qui sont sous lui.

La respiration ventrale qui met le diaphragme en mouvement est aussi bloquée.

Seules continuent les respirations thoraciques et claviculaires qui sont des respirations de l’organisme en cas de stress, d’effort, de danger et d’anxiété.

Les conséquences des dangers causés par le stress sur le diaphragme

Avec la pression créée par le stress, le diaphragme va garder une position basse.

Dans cette posture, il exerce une pression sur les organes de l’abdomen.

Ainsi :

  • le plexus solaire, situé en dessous du sternum, est tendu et crée une sensation de nœud susceptible de s’étendre à la colonne vertébrale
  • la respiration est perturbée, notamment réduite.Le dioxyde de carbone (CO2) rejeté par l’organisme est alors insuffisant
  • le système neurovégétatif qui est responsable de la sécrétion des hormones, du fonctionnement de la digestion, de la circulation artérielle, de la respiration, est désorganisé
  • le cœur fonctionne mal à cause d’une sensation d’oppression favorisant la survenue de palpitations, d’accélération du rythme cardiaque, de malaise cardiaque
  • une hernie hiatale peut apparaître avec d’éventuels reflux gastro-œsophagiens caractérisés par des remontées acides dans la gorge
  • la digestion est fortement perturbée.L’abaissement du diaphragme exerce une pression sur les organes de l’appareil digestif et perturbe leur fonctionnement.

La crispation du diaphragme crée une sensation de bouleversement dans l’organisme et nourrit la mauvaise humeur qui fait durer les émotions désagréables.

Cela pourrait aboutir à des crises de paniques, favoriser des nuits blanches et créer une spirale dépressive.

Remettre le diaphragme en marche

Il est essentiel pour débloquer le diaphragme d’identifier les sources de stress.

Le stress est un mal pernicieux qu’il faut essayer de comprendre en en cherchant les causes.

Une fois les causes identifiées, il faut un véritable engagement pour les éliminer, sinon d’atténuer leurs effets.

Il existe des thérapies dans ce sens qu’il serait opportun de suivre.

Pour remettre votre diaphragme en marche, commencez par être attentif à votre respiration pour être conscient du problème.

Puis, faites des exercices de respiration par le ventre.

Faites de longues inspirations en gonflant votre ventre et poussez un peu celles-ci pour forcer.

Faites une grande inspiration accompagnée de 2 ou 3 petites inspirations, sans relâcher.

Cela permet de remplir les poumons et de forcer l’action du diaphragme.

Expirez maintenant en étant attentif à ce qui se produit.

Faites-le plusieurs fois par jour pour libérer votre respiration et débloquer votre diaphragme.

Consultez aussi un spécialiste pour un traitement complet.

Le lien entre le stress et le diaphragme est très étroit.

Il faut y être attentif afin que le stress ne soit pas un frein à votre santé.


Articles connexes :

Comment pratiquer la méditation de pleine conscience ?

Acné psychosomatique : quand les boutons expriment les émotions !